Outils pour utilisateurs

Outils du site


mastodon-decouverte

Table des matières

Guide de découverte de Mastodon (et du Fédivers)

L'essentiel de ce travail provient d'un pad collaboratif hébergé sur Framapad. Il s'agit donc d'un travail collectif, que je sauvegarde (en l'éditant) manuellement. Dernière sauvegarde le 18/11 à 20h29.
Louis Derrac a aussi fait une page sur son espace Web, et elle est BIEN plus jolie et lisible que celle-ci, je vous invite à aller la consulter.

Le contenu de ce document est un travail collectif partagé à l'origine sous sous licence Creative Commons 0 que je repartage sous ma licence habituelle la BY-NC-SA (voir en bas de page). Merci à toutes les personnes y contribuant !

Le super résumé que si t'as que 2 min à y consacrer

Mastodon est un logiciel de réseau social, parmi d'autres, au sein du Fédiverse. Ces logiciels peuvent s'installer sur un serveur (un ordinateur quelque part sur le réseau), on parle alors d'instance. Les différentes instances communiquent entre elles et forment un réseau : le fédivers.

Voir cette vidéo de présentation du Fédivers (EN avec sous titres français) : https://framatube.org/w/4294a720-f263-4ea4-9392-cf9cea4d5277

Démarrage en 2 minutes

  • Regarde la liste d'instances ci-dessous.
  • Prends-en une au hasard ou au feeling, clique sur le lien,
  • Inscris-toi.
  • Bonne découverte !

Et si je veux quelqu'un pour m'aider ? C'est plus sympa/pratique pour moi en parlant à des humains.

Un système de “tutorat” a été proposé ici : https://mypads2.framapad.org/mypads/?/mypads/group/vrac-kbeyg996/pad/view/tutorat-twitter-mastodon-c4ezg9ij

——————————– ——————————– ——————————– ——————————– 

1) Liste d'instances francophones de Mastodon qui acceptent les inscriptions

Il est souvent possible de consulter ce qui se passe sur le fil local d'une instance sans y avoir de compte, vous pouvez donc avoir un aperçu de l'instance avant de vous inscrire ! Il suffit de cliquer sur “Quoi de neuf?” dans la page d'accueil de l'instance, ou d'ajouter /public aux URL fournies ci-dessous, ex. https://mastouille.fr/public

NB: Les inscriptions d'une instances peuvent-être ouvertes (icône 🟢), soumise à validation préalable (icône 🛂) par l'équipe d'administration (cela sert surtout à éviter les spam), ou sur lien d'invitation d'un⋅e membre uniquement (icône ✉️).

Listes d'instances où vous pouvez vous inscrire: [à ranger/ordonner ? par ex par type d'inscription puis par ordre alphabétique ?]

Vous pouvez en trouver d'autres sur https://joinmastodon.org/fr/servers ou avec ce site qui vous propose une liste à partir de quelques questions https://instances.social/ !

Remarques importantes :

  1. En vous inscrivant sur UNE instance (voir choix ci-dessus) vous avez accès à TOUT le trafic du Fédiverse (inutile donc de vous inscrire à plusieurs instances pour être certain⋅e d'y retrouver des comptes). Cependant certaines instances ont pu être « débranchées » (on dit “défédérées”) par votre instance (= l'équipe qui l'administre) pour des raisons liées à leur politique de modération.
  2. Si l'instance que vous avez choisie au départ ne correspond pas à vos attentes, vous pourrez toujours déménager facilement (voir FAQ).
  3. Il se peut que de temps en temps, il y ait une avarie ou une maintenance, et que votre instance puisse être injoignable temporairement. De plus, Mastodon connaissant en ce moment un fort gain de popularité auxquels les serveurs n'étaient pas forcément préparés, ces pannes temporaires sont susceptibles d'être un peu plus récurrentes, jusqu'à ce que le serveur y soit mieux préparé. C'est optionnel, mais si vous en avez les moyens, vous pouvez faire un don à vos admins pour contribuer aux coûts de fonctionnement de votre instance, n'oubliez pas que votre instance est souvent maintenue par un·e ou des bénévoles.

2) Comprendre ce qu'est Mastodon et le Fédivers

Mastodon est un logiciel de réseau social, parmi d'autres, au sein du Fédiverse. Ces logiciels peuvent s'installer sur un serveur (un ordinateur quelque part sur le réseau), on parle alors d'instance. Les différentes instances communiquent entre elles et forment un réseau : le fédivers.

Voir cette vidéo de présentation du Fédivers : https://videos.cemea.org/w/enLufTXonGdyQoMbD3kQ6A

Mastodon :

Mastodon est un logiciel de réseau social. Ce n'est pas un réseau social, c'est le logiciel qui fait fonctionner un réseau social. Ce site (https://framapiaf.org/about), par exemple, héberge le logiciel Mastodon, le fait fonctionner pour ses utilisateur·ices. On appelle ça une instance. Toutes les instances peuvent il entre elles (donc une personne qui crée un compte chez Framapiaf peut communiquer avec une de chez Mastodon.Zaclys.com, un autre site hébergeant le logiciel Mastodon). En ce sens, c'est un système comparable aux mails. Une personne hébergée chez Orange peut écrire sans problème à une autre hébergée chez Gmail. Point vocabulaire : sur Mastodon, on ne parlera pas de tweet, mais de toot ou en français « pouet ».

Le fédivers :

Le fédivers* (ou fediverse en anglais) est la fédération de différents serveurs (dont Mastodon fait partie) qui parlent entre eux. C'est un mot-valise pour federated universe, ou « univers fédéré » en français. Il y a une liste des logiciels compatibles et dont les instances font partie du Fédivers un peu plus bas dans ce document. Pour aller plus loin : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fediverse

* on peut dire fédivers, fédiverse, fedivers, fediverse, fée diverse… chacun⋅e dit comme il ou elle veut et on se comprend joyeusement :D \o/

3) Des logiciels pour utiliser Mastodon

Sur le Web

Sur Android

Sur MacOS

Sur iOS

Sur Debian/Ubuntu/Fedora

N'hésitez pas à chercher dans le “store” des applications de votre distribution (si vous en disposez d'un).

4) Des tutoriels pour utiliser Mastodon

5) Des bases de données pour trouver des comptes Mastodon /du Fédivers

6) Foire Aux Questions (FAQ)

Pourquoi n'y a-t-il pas qu'un seul site pour se créer son compte, comme sur Twitter ?

Version courte : pour la même raison qu'il n'y a pas un seul site pour se créer une adresse e-mail.

Parce que, contrairement à Twitte qui est un réseau social centralisé et mono-espace, Mastodon est un logiciel de réseau social fédéré mais cloisonable. Tout le monde peut télécharger le code source de Mastodon et l'héberger sur son serveur (il faut des compétences techniques quand même), par exemple mastodon.monjoliserveur.com. Ça deviendra une instance où il est possible de se créer un compte. Et cette instance pourra communiquer avec toutes, quelques, ou aucune des autres instances.

Mastodon.social est l'instance sur laquelle les nouvelles personnes ont tendance à aller car la plus « connue ». C'est l'instance maintenue par le développeur principal du logiciel Mastodon. Mais il existe beaucoup d'autres instances, des françaises, des spécialisées sur des sujets, des communautaires, etc. Cette diversité d’instances est justement une force de Mastodon, là où avoir une inscription centralisée rendrait les utilisateur·ices vulnérables à l’arbitraire d’un·e seul·e gestionnaire qui aurait le droit de décider qui peut ou ne peut pas participer (c’est un des problèmes de Twitter et des autres réseaux sociaux). Il est donc plutôt recommandé de ne pas choisir cette instance :)

Pour trouver des instances, allez sur ce site : https://joinmastodon.org/ ou regardez plus haut ; on en a référencé des francophones qui acceptent les nouvelles inscriptions (la liste sera régulièrement mise à jour).

Chaque instance peut communiquer avec les autres parce qu'elles parlent le même langage (le protocole ActivityPub). C'est la même chose pour des instances d'autres logiciels fédérés que Mastodon : Pleroma, Misskey, Glitch-Soc, Friendica, Pixelfed, Peertube… Toutes les instances de ces logiciels peuvent communiquer avec n'importe quelle instance Mastodon. Vous pouvez échanger avec les autres personnes, qu'elles soient sur votre serveur Mastodon, sur un autre serveur Mastodon (= une autre instance) ou sur une instance d'un autre logiciel (par exemple Pleroma, un autre logiciel de microblogging).

Comment on change d'instance ?

Deux solutions :

  1. Créer un compte ailleurs et supprimer l'ancien, si besoin.
  2. Déménager le compte ailleurs : c'est une sorte de redirection et de transfert de tout un tas d'information. La migration permet de garder ses abonnements et abonné⋅es vers un autre compte, automatiquement. Elle permet également d'afficher clairement que le compte a migré. Attention cependant, car tous vos messages resteront sur votre ancien compte, et seront supprimés si vous supprimez votre ancien compte.

Pour déménager sur une autre instance, quelques étapes suffisent. Imaginons que vous avez actuellement un compte @moi@ancien.social et que vous voulez déménager sur l'instance nouveau.social :

  1. Créez votre compte sur l'instance que vous voulez rejoindre (disons @moi@nouveau.social).
  2. Sur ce nouveau compte @moi@nouveau.social, allez dans les paramètres > Compte. En bas de la page, vous avez 3 options : « Déménager vers un compte différent », « Déplacement depuis un compte différent » et « Supprimer le compte ». Choisissez le second et cliquez sur « Créer un alias de compte ».
  3. Rentrez les infos de l'ancien compte @moi@ancien.social.
  4. Connectez-vous sur votre ancien compte @moi@ancien.social.
  5. Dans les paramètres, allez dans Compte et choisissez Déménager vers un compte différent en cliquant sur Configurer ici.
  6. Entrez les infos du nouveau compte @moi@nouveau.social et validez en cliquant sur Migrer les abonné⋅e⋅s.

À ce stade, vous avez réussi le déménagement, mais vous n'avez pas encore transféré un tas d'infos que vous voulez sans doute conserver : vos abonnements, vos marque-pages, vos listes, les gens que vous avez bloqués ou masqués… Pour ce faire :

  1. Toujours dans les paramètres de @moi@ancien.social, allez dans Import et export > Export de données et téléchargez les données que vous voulez transférer en cliquant sur CSV pour chaque ligne (CSV est un format de fichiers).
  2. Retournez sur votre nouveau compte @moi@nouveau.social, dans les paramètres > Import et export > Import de données. Choisissez un par un les fichiers que vous importez et validez.

Voilà ! Cette fois, c'est fait !

Tuto EN avec des captures d'écran : https://blog.joinmastodon.org/2019/06/how-to-migrate-from-one-server-to-another/

Les admins peuvent-ils lire mes messages privés (DM) ?

Cette affirmation a été beaucoup relayée et beaucoup déformée. Pour faire court : c'est autant le cas sur Twitter que sur Mastodon. La personne administrant votre instance ne pourra pas lire vos messages privés par défaut : ils n'apparaissent pas sur son fil, ni dans une interface de gestion. Elle pourra en revanche les lire s'ils sont signalés parce qu'ils enfreignent les règles de modération (typiquement : discours de haine, harcèlement…). Ils sont aussi visibles en clair dans la base de données où ils sont stockés (c'est aussi le cas sur Twitter, Facebook, Messenger et de nombreuses applications de messagerie !). Donc, si l'admin est mal intentionné·e, il pourra les lire. C'est pour cette raison qu'il est fortement déconseillé de partager des informations sensibles par message privé, et qu'il faut choisir une instance dont on fait confiance à l'admin, dans la mesure du possible. À l'inverse de Twitter et Facebook, si vous ne faites plus confiance à votre admin à un moment, vous avez toujours la possibilité de basculer votre compte sur une autre instance et de continuer à utiliser les services de Mastodon.

Les admins ont-ils accès à mon mot de passe ?

Cette affirmation a elle aussi beaucoup tourné. En réalité, Mastodon ne permet pas aux administrateur·rices de voir votre mot de passe. Ils ne sont pas stockés en clair dans la base de données (on dit qu'ils sont « hashés », ce qui rend impossible de retrouver votre mot de passe à partir des informations stockées). Ce qui est possible, c'est la même chose qu'avec tout site internet : une personne mal intentionnée peut sciemment modifier le code pour récupérer votre mot de passe au moment où vous le tapez. C'est ce qu'on appelle du phishing. Du fait de la nature décentralisée du Fédivers, on ne peut pas nier que ce risque existe, mais il n'est pas lié à Mastodon en tant que tel et il a été largement surévalué dans les messages qui ont circulé. Par exemple, vous inscrire sur une instance reconnue et peuplée limite énormément le risque. Ceci étant dit, ça ne fait jamais de mal de rappeler les bases de la sécurité sur Internet : utilisez des mots de passe différents sur chaque site internet et/ou activez la double authentification.

Quel type de visibilité utiliser pour mes posts ?

Sur Mastodon, il y a plusieurs niveaux de visibilité des posts contrairement à Twitter :

  • Le mode « Public » : qui s'affichera chez les abonné⋅e⋅s, sur le fil local de l'instance, sur certains fils globaux d'autres instances, et le message est accessible à n'importe qui via son URL publique.
  • Le mode « Non listé » : mode qui peut être pratique pour répondre à d'autres posts sans que nos abonné⋅e⋅s ne voient le post dans leur fil, ni que le post soit dans le fil local de l'instance ainsi que dans les globaux. Le post reste accessible à tout le monde, sur le profil du compte, en regardant les réponses du post auquel il répondait ou via son URL publique.
  • Le mode « Abonné⋅e⋅s seulement » : son nom est assez clair, uniquement vos abonné⋅e⋅s pourront voir ce post.
  • Le mode « Personnes mentionnées uniquement » : son nom est aussi plutôt clair. Il ressemble aux messages privés de Twitter, même si cela reste différent. Uniquement les personnes mentionnées dans le post pourront voir le message (attention donc à garder leur mention au sein de la conversation).

 

Comment faire un message privé (DM) ?

Voir la question précédente (Quel type de visibilité utiliser pour mes posts ?). Les DM fonctionnent différemment sur Mastodon que sur Twitter. Il faut adapter la visibilité d'un post de sorte qu'il ne soit visible que des personnes mentionnées. Parmi les différences notables : attention à ne pas mentionner (avec @) une personne que vous voulez seulement citer mais à qui vous ne voulez pas envoyer le message !  

Fil local ou global, qu'est-ce que c'est ?

Recopie de l'analogie de @raph : https://tooter.social/@raph/109338436991594007

  • L'onglet « Accueil » est l'équivalent de ta chambre. Y rentrent seulement les personnes que tu as invitées (il s'agit donc de posts ou de boosts de comptes auxquels tu es abonné⋅e).
  • L'onglet « Fil public local » est la maison. Y rentrent seulement les personnes que le·a propriétaire de la maison a invitées (il s'agit dont des posts des comptes de ton instance, même si tu ne les suis pas. Ces posts peuvent être cachés, silencés.).
  • L'onglet « Fil public global » est la place publique du village (il s'agit des posts de personnes suivies par les comptes de ton instance, même si toi tu ne les suis pas. Ces posts peuvent être cachés, silencés.).

Comment ça marche le CW (content warning) ?

Tuto EN : https://docs.joinmastodon.org/user/posting/#cw

L'intérêt principal des content warning est éviter d'exposer des personnes à des choses qui pourraient les mettre mal à l'aise. Sur Twitter, il est d'usage de commencer son post par la mention « TW : raison pour laquelle je fais un Trigger Warning », puis de mettre la suite de son message. Il est possible de définir ses médias comme « Sensibles » (ainsi que « Violence » et « Nudité »), indépendamment de la présence d'un CW.

Sur Mastodon, il existe une fonctionnalité appelée Content Warning (CW). C'est le 4ᵉ bouton sous la fenêtre d'édition des pouets. Si vous cliquez dessus, une ligne apparaît au dessus de votre message. Dans cette ligne, vous indiquerez les raisons pour lesquelles vous considérez votre message sensible (ou pertinent de masquer sous un « avertissement », sans forcément que cela soit « sensible » même si c'est l'intérêt principal).

Quand les autres utilisateur·ices de la fédiverse tomberont sur votre pouet, ils ne verront que cette ligne, accompagnée d'un bouton « Déplier ». Il leur faudra cliquer sur ce bouton pour afficher le contenu du pouet. Ne censurez pas les mots dans votre ligne de CW. Par exemple, si vous voulez signaler « Attention, banane », n'écrivez pas « b*n*ne » mais « banane », car certain·es utilisateur·ices utilisent des fonctions de filtre afin de ne pas être exposé·es aux mentions « banane ». Si vous essayez de masquer le mot, vous les exposez à votre pouet, tout en perdant en clarté. Les images peuvent également être masquées de la même manière avec la case à cocher « Contenu sensible ».

Il n'y a pas de « règle » universelle des sujets à mettre en CW. Votre instance peut déterminer dans ses règles de fonctionnement une liste de sujets à mettre (préférentiellement) sous CW. Au-delà, on rentre dans « les us et les coutumes » des communautés dans lesquelles vous êtes et avec lesquelles vous interagissez (ou êtes visible). Comme dans tout groupe, il y a des règles de fonctionnement explicites et implicites, et des comportements « qu'il est de bon ton » d'adopter. Il en va de même pour les CW :)

Par exemple, un fil à ce sujet recensant les sujets qu'il est d'usage assez courant de mettre sous CW : https://eldritch.cafe/@Sylvhem/107572115380746354

Comme toute règle de fonctionnement de communauté, elle est sujette à débats, à des évolutions et à des positionnements divers selon avec qui on parle. Vous êtes libre de suivre ces façons de fonctionner en société (qui comme « dans la vraie vie » ne sont pas les mêmes partout) ou non. Les autres sont également libres de considérer que vous n'avez pas un mode de fonctionnement qui leur convient, et de ne pas interagir avec vous (notamment de vous bloquer/masquer).

NB : la fonctionnalité CW de Mastodon est un détournement de l’attribut « Titre » d’un pouet. Les autres logiciels ne l’interprètent pas forcément de la même manière. Par exemple, le comportement par défaut de Pleroma est d’afficher le titre au dessus du message, sans bloc à dérouler.

C'est quoi la description d'image (alt-text) ? Pourquoi est-ce important ?

Sur la fédiverse, on aime bien l'inclusivité. Et on pense aux copaines qui n'ont pas des yeux qui leur permettent de percevoir correctement les images que l'on poste.

L'alt-text (texte alternatif) ou description d'image est un texte de description qui apparaît quand on laisse la souris sur une image. Certain·es utilisateur·ices se servent de logiciels de synthèse vocale sur leur ordinateur. Quand il s'agit de texte, tout va bien. Pour les images, le logiciel de synthèse vocale lira l'alt-text pour leur décrire l'image qu'iels ne peuvent percevoir.

Quand vous pouettez une image, un bouton « Description » apparaît. Cliquez dessus et décrivez l'image suffisamment pour que les autres mastopotes puissent comprendre ce que vous montrez. Cette fonctionnalité est très importante, faites-le, s'il vous plaît. C'est important pour celles et ceux qui ne peuvent pas voir les images, mais aussi pour celles et ceux qui ne souhaitent pas dépenser une plus grande bande passante pour télécharger une image lorsqu'une description textuelle suffit.

« J'ai rencontré plus de descriptions d'images sur Mastodon en 24 heures que sur Twitter en quelques années. Sérieusement. Je n'exagère pas. En tant que personne aveugle, cela signifie beaucoup pour moi. Si vous lisez ceci et que vous décrivez vos images, merci beaucoup, beaucoup, beaucoup au nom de nous tous. Si vous ne le faites pas, vous savez maintenant que vous aiderez des internautes inconnus à comprendre vos messages en tapant quelques mots de plus que d'habitude. » https://dragonscave.space/@guilevi/106213420514454754

Y a-t-il un moyen de s'assurer qu'un compte est le compte « officiel » d'un média, d'une personne en particulier ?

Attention, le badge « ✅ » (ou le même en bleu) à droite du nom n'est pas signe de « compte vérifié » sur Mastodon. (Ex : https://piaille.fr/web/@actutech) Il ne s'agit que d'un emoji que l'on peut insérer en écrivant « :verified: ».

Autrement, oui, rassurez-vous, il y a un système de certification. Sur Mastodon, elle ne passe pas par une vérification de votre pièce d'identité, d'un paiement bancaire ou d'une quelconque autre manière qui pourrait nuire à votre vie privée.

Le système de certification fonctionne ainsi : vous êtes certifié·e par un site externe de confiance. Exemple, si Fred Utay, journaliste renommé·e pour La Revue Des Boissons Chaudes veut se faire certifier, iel insère un code dans sa bio Mastodon qui pointe vers larevuedesboissonschaudes.info qui est le site bien connu du journal. Fred demande au webmaster d'insérer un autre bout de code sur le site qui pointe sur masto. Ainsi, le site officiel de la Revue Des Boissons Chaudes certifie que le compte de Fred est bien le sien, et la bio du compte Mastodon affiche sur un fond vert un petit « ✔️ » aux côtés du site validé (ex. https://amicale.net/@cquest). Fred travaille donc bien officiellement pour ell·eux.

Procédure en détail      Pour mettre en place un système de vérification, si vous avez un site web personnel (blog ou autre), il est possible d'y ajouter un lien contenant l'attribut « rel » (relation). Voici la procédure.

Dans votre profil sur l'interface Web de Mastodon, vous trouverez une section intitulée « Vérification ». Il est proposé un exemple de lien du type <a rel=“me” href=“https://framapiaf.org/@Dupont”>Mastodon</a>. 

Sur une page de votre site web, créez ce lien vers votre profil Mastodon sur ce modèle (le contenu texte du lien n'est pas important). 

Vous disposez désormais de deux informations :

Retournez sur votre profil, dans la section « Métadonnées ». C'est là que la vérification pourra se faire. Vous disposez de 4 lignes sur deux colonnes. Vous indiquez alors les variables qui permettent la vérification, ainsi :

     Enregistrez ensuite les modification. De retour sur votre profil les cases seront colorées en vert, indiquant la réussite de la vérification.     

Quelle est la meilleure façon de gérer plusieurs comptes Mastodon, de passer de l'un à l'autre sans se re-connecter à chaque fois ?

Via une application ou en ouvrant plusieurs onglets sur votre navigateur internet (éventuellement dans des conteneurs (https://support.mozilla.org/fr/kb/conteneurs) différents si les différents comptes sont sur la même instance).

Y a-t-il une modération du contenu quelconque ? Du contenu illégal/offensant est-il modéré ?

Cela dépend de l'instance, de ses règles de fonctionnement/modération explicites et implicites (informelles) et donc de l'équipe de modération.

En général, les instances bien gérées ont une modération active et prennent en compte les signalements assez rapidement. Elles ont la plupart du temps des règles de modération claires, qui donnent une bonne idée du type de contenus non accepté. Certaines proposent une transparence sur les instances bloquées ou masquées/silencées (ex. c'est listé sur la page des règles de modération).

À vous de trouver (vous avez le droit aux essais/erreurs ;) l'instance dont les règles vous conviennent :)

Modération : quelle est la différence entre masquer (« silencer ») et bloquer ?

(Partie à compléter, c'est une ébauche)

En résumé :

  • bloquer : plus aucune interaction n'est possible, l'autre personne (ou instance) ne voit plus vos contenus (sauf en passant par le profil public), vous ne voyez plus les siens. L'autre personne peut s'en rendre compte en consultant votre profil (rien ne sera affiché).
  • masquer (on dit parfois « silencer ») : vous ne recevez plus le contenu de la personne, et/ou au choix plus de notifications. La personne ne peut pas s'en rendre compte de manière facile et certaine (le seul signe c'est que vous ne répondez plus jamais).

Vous pouvez masquer une personne pour un temps limité (« bidule me saoule à parler que de [sujet qui m'exaspère], je le masque pour la soirée »). Auquel cas, après coup le contenu redevient visible.

  • bloquer : plus aucune interaction n'est possible, l'autre personne (ou instance) ne voit plus vos contenus (sauf en passant par le profil public), vous ne voyez plus les siens. L'autre personne peut s'en rendre compte en consultant votre profil (rien ne sera affiché).
  • masquer (on dit parfois “silencer”) : vous ne recevez plus le contenu de la personne, et/ou au choix plus de notifications. La personne ne peut pas s'en rendre compte de manière facile et certaine (le seul signe c'est que vous ne répondez plus jamais).
  • Vous pouvez masquer une personne pour un temps limité (“bidule me saoule à parler que de [sujet qui m'exaspère], je le masque pour la soirée”). Auquel cas, après coup le contenu redevient visible.

Apparemment il faut utiliser les hashtags de façon plus sérieuse que sur Twitter car le corps du texte n'est pas utilisé pour les recherches sur le réseau ?

C'est… un peu plus compliqué :      La recherche intégrée à Mastodon est volontairement limitée, notamment pour réduire les possibilités de harcèlement. Un choix qui se discute, mais c'est l'état de fait actuel :) On peut utiliser des outils externes pour fouiller les archives de son compte, pour une recherche plus avancée. Ex. https://github.com/kensanata/mastodon-backup/ (outil en ligne de commande).

Selon ce qu'a configuré l'équipe d'administration de l'instance, la recherche peut-être basique (pas de recherche dans les textes, juste les comptes et #) ou un peu plus avancée.

Détail technique : pour la recherche « avancée », il faut qu'un logiciel, ElasticSearch, ait été installé sur votre instance. Il permet cette recherche dans les textes, au prix d'une consommation de ressource significative.

Cette recherche avancée est relativement basique et « bête ». Elle pourra retrouver du contenu que vous avez écrit, repouetté ou mis en favori ou marque-page, à partir de mots-clés. Pour se faciliter la vie, les #hashtags sont plus pratiques pour retrouver des pouets publics (en parcourant le #) ou privés via la recherche intégrée.

Il est également possible d'effectuer des recherches parmi les pouets publics à l'aide de moteurs de recherche généralistes, en utilisant leurs opérateurs de recherche avancée. Ex. « site:imaginair.es soleil ». Ceci ne fonctionne que si les personnes ont autorisé l'indexation de leur publication par un moteur de recherche, ce qui généralement est le cas par défaut (vous pouvez la désactiver dans les préférences).

Je ne peux pas citer (quote) un pouet ?

Non. C'est une fonctionnalité que le développeur de Mastodon refuse d'implémenter (https://mastodon.social/@Gargron/99662106175542726), notamment au motif que son usage promeut des comportements négatifs. Il est préférable de répondre sous le message initial (et éventuellement le repoueter avant), ou d'ajouter un lien (vous pouvez récupérer ce lien dans le toot d'origine). C'est la même fonction, avec un fonctionnement qui ouvre moins la porte à des dérives toxiques :)

Comment puis-je ouvrir les pouets directement dans mon application ?

Il suffit de copier/coller le lien du pouet dans la recherche de l'application pour tomber sur la publication en question. Démo vidéo https://mstdn.social/@OSM_BFC/109313652249250554 Sinon, sur ordinateur avec Firefox, l'extension Mastodon – Simplified Federation! (https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/mastodon-simplified-federation/) permet d'automatiser ça \o/ (Bien penser à la paramétrer avec son nom d'utilisateur·rice pour que ça fonctionne). L'extension ne fonctionne pas encore avec les instances Mastodon en version 4, mais vous pouvez tout à fait l'installer et l'utiliser avec les autres instances qui ne sont pas encore à jour.

Comment créer des colonnes « listes personnalisées » ?

Depuis un navigateur Web, quand vous ouvrez la liste personnalisée (depuis le menu), en haut à droite de la colonne s'affiche une icône de réglages. Depuis le menu déroulant qu'elle ouvre, vous pouvez l'épingler :) Ceci nécessite d'activer l'interface dite « avancée », celle à plusieurs colonnes.

Comment filtrer les langues ?

Dans les préférences, onglet “Autres”, il y a une sélection de langues à cocher.

L'interface de Mastodon ne me convient pas, on peut en changer ?

Il existe une interface à plusieurs colonnes (celle par défaut n'en a qu'une), dite “interface avancée”. Vous pouvez l'activer dans les préférences.

Il est également possible de changer de thème dans les préférences (notamment clair, sombre ou contraste élevé, voire d'autres possibilités selon votre instance).

Au-delà de ça, il n'y a pas vraiment d'interface alternative, sauf à utiliser un client (mobile/de bureau/web, cf. plus haut) pour se connecter à son compte.

Par contre, il existe d'autres logiciels correspondant à un usage proche de celui de Mastodon (du microblogging &co), tels que Glitch-Soc, Pleroma et Misskey. Certains ont d'ailleurs différentes interfaces alternatives en option. Peut-être trouverez-vous votre bonheur du côté de ces logiciels ?

Que veut dire un "serveur de relais" ?

C’est un serveur qui permet à de petites instances d’être découvertes par les autres, par exemple une petite instance n’est pas visible depuis une autre grosse, car ses utilisateur⋅ice⋅s sont peu mentionné⋅e⋅s depuis d’autres. Avec le serveur de relais, la petite instance sera plus « visible » par les autres et son fil global sera plus rempli.

J'ai souvent des erreurs 504 sur l'app Android est-ce normal (dans le sens que c'est un phénomène courant) ?

Cela veut dire que l'instance derrière est trop surchargée et a du mal à suivre la vague de nouveaux·elles utilisateur⋅ice⋅s (une erreur 504 est une erreur 504). Si cela arrive trop souvent, il ne faut pas hésiter à le signaler à l'admin de l'instance, voire à changer d'instance si cela n'évolue pas. À noter que nous sommes actuellement dans une phase de croissance pour Mastodon suite au rachat de Twitter par Musk, donc il faut laisser un peu de temps aux instances pour se réorganiser. Soyons patient·es, bienveillant·es et n'hésitons pas à aider ou à donner.

Comment avoir sa propre instance Mastodon facilement et clé en main ?

Regardez du côté de https://masto.host/ pour un hébergement clé-en-main, moyennant finances :) (inscriptions bloquées à ce jour 07/11/2022 20h34) D'autres hébergements de ce type existent: TODO en faire la liste ? :)

Il existe aussi des solutions intermédiaires pour gérer un serveur avec certes des compétences techniques à acquérir, mais beaucoup moins qu'en le faisant à la main. Par exemple, le logiciel Yunohost (https://yunohost.org) simplifie cette gestion – sans que ça soit du tout clé en main malgré tout !

Ce type d'hébergement existe également pour d'autres logiciels (Pixelfed, Pleroma…).

À noter que cela demande du temps et des compétences, et surtout il ne faut pas négliger la partie modération afin d'éviter l'installation de personnes qui pourraient nuire à tout le monde en faisant n'importe quoi.

Notes : Mastodon est un logiciel plutôt gourmand. D'autres logiciels comme Pleroma sont beaucoup plus économiques en ressources et donc à préférer si on installe sur un serveur ayant des capacités limitées. Il est possible de faciliter l'installation (de Mastodon/Pleroma comme de plein d'autres services) en passant par des outils comme YunoHost : https://yunohost.org/

J'ai vu qu'il y avait aussi https://docs.microblog.pub/ : ça a l'air chouette, à mentionner ?

J'ai entendu parler de « cross-postage » (publication parallèle en français), de quoi s'agit-il ?

Le cross-postage permet d'utiliser un compte Mastodon ainsi qu'un compte Twitter et de simplifier leur utilisation. C'est pratique, notamment si vous voulez découvrir Masto, mais sans arrêter d'utiliser Twitter et sans devoir utiliser deux applications et penser à publier votre message (ou votre photo de pain ou de chat) deux fois. En gros, c'est un service connecté à vos deux comptes, qui reposte sur un compte ce que vous avez posté sur l'autre de manière automatique. Il existe plusieurs outils très bien faits (n'hésitez pas à ajouter celui que vous utilisez) :

Par contre, le cross-postage peut avoir des effets et dérives très négatifs et très désagréables pour les autres utilisateurs :

  • Un compte impersonnel qui devient finalement géré par un logiciel car il ne fait que reposter ce que vous postez ailleurs sans que vous vous connectiez au compte et participez activement au réseau
  • Des posts qui sont en fait uniquement des partages de liens vers l'autre réseau

Pour ces raisons, la plupart des « ancien⋅nes » de la Fédiverse vous conseillent de ne pas cross-poster les partages (RT sous Twitter et Boost sur Mastodon) et de faire attention à ne pas oublier qu'un logiciel va recopier votre contenu ailleurs.

D'autre part, si vous abandonnez par la suite un des deux comptes, pensez à désactiver ce cross-postage devenu inutile.

7) Pour aller plus loin : explorer le Fédivers et ses différents logiciels

Découvrir les logiciels du Fédivers

Réseau social (Facebook, HackerNews, Reddit, Twitter, etc) :

Événements (Facebook Événements) :

Écriture (Medium) :

Lecture (Goodreads, Babelio) :

Multimédia (Instagram, Twitch, Youtube) :

Musique (Deezer, Spotify, ApplePodcast) :

Et, oui, quand on dit « fédéré », ce n'est pas pour rien : il est possible, par exemple, de s'abonner à un compte Peertube ou Hubzilla à partir d'un compte Mastodon (dans ce cas, on verra passer les vidéos publiées sur Peertube et les longs messages (macroblogging de Hubzilla) directement dans notre flux).

8) Pour aller plus loin : des tutoriels pour découvrir le fédivers

9) La pérennité de ce pad ?

Ce pad est en CC0 donc tout le monde en fait ce qu'il veut. Il est actuellement conservé :

⇒ vous pouvez indiquer le site sur lequel vous voulez pérenniser ce pad :)

10) D'autres questions ?

  1. Avant de poser vos questions, regardez les tutoriels qu'on a listés plus haut

 ⇒ 5) Des tutoriels pour utiliser Mastodon et les autres logiciels du Fédivers. À commencer par https://mastodon.help/fr

11) Vraiment encore des questions ? Bon ok :)

  • J'ai déployé mon instance Mastodon/Pleroma/… pour un usage familial/privé, quels sont les points de vigilance ? Y a t'il des recommandations pour la configuration d'une instance ?
    • La sécurité
    • Les sauvegardes
    • La modération si c'est ouvert au monde (et que c'est pas uni-personnel)
  • Je suis abonné·e au compte d'un média d'information mais je rate souvent ses pouets annonçant une nouvelle actualité car mon flux d'accueil est très chargé… Comment puis-je créer un flux dédié à ce média ou être averti dans mon flux “Notifications” des dernières publications ?
    • Deux solutions : “activer la cloche” sur le profil auquel vous êtes abonné⋅e, pour recevoir une notification à chaque publication (note: sauf les réponses et les repouets) ; créer une liste personnalisée (voir la colonne d’accueil → Listes) contenant ce compte.
  • Comment changer son nom d'utilisateur·ice ?
    • On peut changer le nom d'affichage (Dans Éditer mon profil), mais pas le “handle” : si vous avez choisi à l'inscription @votrecompte@domainedevotreinstance.fr, vous ne pouvez plus en changer.
  • Faut que je supprime mon compte et je perds donc mes follows et mes pouets ?
    • Vous pouvez faire une migration, qui migrera automatiquement vos abonnements et abonné⋅es. Les pouets ne seront pas migrés. L'ancien compte peut être laissé comme archive, ou supprimé (les pouets avec).
  • Est-ce qu'il y a un menu quelque part qui me permet de renommer mon nom d'utilisateur ?
    • Le nom d'affichage oui (Dans Éditer mon profil)
  • J'ai fait ma propre instance, comment ajouter les fils publics des autres instances directement dans le fil public de mon instance ?
    • Cela ne marche pas comme ça. Par contre le fil “global” de votre instance montrera bien tous les messages publics des comptes que quelqu'un dans votre instance suit.
    • Il est possible d'inscrire votre instance à un relais. Ce type de service transmet automatiquement les messages publics entre toutes les instances ActivityPub s'y inscrivant. C'est pratique pour remplir le flux fédéré de petites instances. Voici une liste de relais : https://github.com/brodi1/activitypub-relays
  • Sur mon instance perso, je mets des favoris ou je mets des commentaires à des pouets d'autres personnes qui sont dans d'autres instances, mais est-ce que ces autres personnes qui sont dans d'autres instances peuvent voir mes commentaires ou voir que j'ai mis en favori leur pouet ?
    • Oui, c'est le principe de la fédération, l'information est transportée à d'autres instances de manière transparente entre les utilisateur·ices
  • Si je mets le lien de mon site personnel sur mon profil, et mets sur mon site le lien demandé pour qu'il apparaisse en vert, combien de temps faut-il pour que Mastodon affiche le rectangle contenant le lien du site en vert ?
    • Cela dépend de la charge sur votre instance. En ce moment, période d'afflux et de forte activité, les instances sont probablement bien chargées et donc ça peut être lent. L'opération est généralement réalisée en asynchrone, c'est-à-dire à un autre moment que celui où vous faites la modification.
  • Est-ce qu'il y a un moyen de suivre le fil local d'un autre serveur que le sien? Je suis chez @journa.host et j'aimerai voir les posts publiés sur l'instance @social.sciences.re. Vous dites par exemple qu'en allant sur https://piaille.fr/public “il est possible de consulter ce qui se passe sur le fil local d'une instance sans y avoir de compte”. Or, quand je me rends sur cette page je vois surtout des comptes d'autres instances… ne serait-ce pas simplement un aperçu du “fil global”?
    • C'est effectivement le fil fédéré (global) que voit l'instance, et pas seulement les pouets locaux (de l'instance).
    • Le client Mastodon pour Android Fedilab a une fonctionnalité permettant d'avoir le flux local d'une instance comme colonne (comme pour un tag). Je pense que l'application fait ça en regardant le flux public et en triant les pouets qui viennent spécifiquement de l'instance en question.
    • Ça a changé avec Mastodon v4.0.0, avant ça dépendait des réglages, maintenant, le /public/local est toujours le fil local si disponible.
    • Le client Mastodon pour Android Fedilab a une fonctionnalité permettant d'avoir le flux local d'une instance comme colonne (comme pour un tag). Je pense que l'application fait ça en regardant le flux public et en triant les pouets qui viennent spécifiquement de l'instance en question.
  • Pourquoi parfois je peux simplement cliquer sur le bouton “Suivre” de personnes qui ne sont pas sur la même instance, et parfois ça ouvre une nouvelle fenêtre où je dois noter mon nom d'utilisateur et nom d'instance Mastodon ? Même chose si je veux commenter leurs pouets, parfois je peux le faire comme pour les gens de mon instance, parfois c'est plus fastidieux.
    • Parce que cette interface où l'utilisateur s'affiche (ou son pouet) n'est pas sur le même serveur que le tiens et que tu utilises ton navigateur WEB. Dans ce cas, copier coller l'URL du post/compte dans ta barre de recherche Mastodon (sur ton instance à toi) te permettra d'accéder au compte ou au post depuis ton instance à toi
  • Pourquoi parfois je peux simplement cliquer sur le bouton « Suivre » de personnes qui ne sont pas sur la même instance et parfois ça ouvre une nouvelle fenêtre où je dois noter mon nom d'utilisateur·rice et nom d'instance Mastodon ? Même chose si je veux commenter leurs pouets, parfois je peux le faire comme pour les gens de mon instance, parfois c'est plus fastidieux.
    • Parce que cette interface où l'utilisateur s'affiche (ou son pouet) n'est pas sur le même serveur que le tiens et que tu utilises ton navigateur WEB. Dans ce cas, copier coller l'URL du post/compte dans ta barre de recherche Mastodon (sur ton instance à toi) te permettra d'accéder au compte ou au post depuis ton instance à toi.la salamandre
mastodon-decouverte.txt · Dernière modification: 2022/11/18 20:29 de manu